accueil  
Accueil > BIENVENUE > Le patrimoine

LE PONT FLEURI

patrimoine11 Il enjambe l'Ellé au niveau de la place Lovignon et a été jusqu'en 1643 le seul moyen d'accès à Quimperlé depuis l'est. Ses puissants éperons et ses arches externes révèlent une construction médievale, sans doute du XVe s, mais les deux arches centrales ont été reconstruites après la crue de 1746 qui les avaient fortement ébranlées. C'est après ces travaux sans doute que fut comblée une arche récemment mise à jour.
Le pont était défendu autrefois par deux tourelles, s'appuyant aux murailles qui ceinturaient la basse-ville, transformant celle-ci en une cité entièrement close, ne s'ouvrant à l'extérieur que par trois portes, placées aux entrées des deux grands axes routiers : Vannes-Quimper et Quimperlé-Carhaix. Ces remparts, édifiés entre 1250 et 1270, tombèrent en ruines après la guerre de cent ans et furent définitivement rasés en 1680. Les blocs de granit récupérés servirent alors à la construction du quai Brizeux bordant la Laïta. Ce pont pittoresque a inspiré de nombreux peintres depuis le XIXe siècle.

Egalement dans cette catégorie : « SAINT-COLOMBAN L'ABBAYE DE SAINTE-CROIX »